Séminaire 2013

Les processus de création-production de la culture d’expression française nord-américaine : acteurs, rôles, initiatives locales et enjeux

Automne 2013 - Vendredi 9h à 12h

GPL-7900 - NRC-83067 (6 crédits)
GPL-7901- NRC- 86828 (3 crédits)

Professeur responsable : Martine Roberge
Département d'histoire, Université Laval

Programme

Problématique

Dans nombre de régions et de localités de la francophonie nord-américaine, on voit surgir ici et là des initiatives culturelles et des projets de valorisation portés par des individus ou des groupes, parfois des associations. Certains de ces projets puisent au même fond culturel et patrimonial et font appel à diverses stratégies de communication. Ce qui les définit et les caractérise est souvent la dimension communautaire et identitaire dans lesquels ils s'inscrivent. Ce séminaire interdisciplinaire (ethnologie, histoire, sociologie, linguistique, littérature, information et communication, géographie culturelle) explorera divers processus de création ou de production de la culture par le témoignage des acteurs du milieu de la francophonie nord-américaine. Il s'intéresse à cette thématique par l'intermédiaire des réalisations et des expériences tangibles des individus créateurs, artisans, médiateurs ou performants qui sont à l'origine des initiatives culturelles et qui les portent fièrement. Quelles sont les modalités de production de la culture en dehors des cadres institutionnels ? De quels moyens disposent les créateurs pour valoriser leur culture et la faire reconnaître ? Quels sont les éléments de la culture qui sont pris en charge par les acteurs du milieu ? Quelles sont les finalités qui sont associées à ces initiatives culturelles ? Quelles sont les retombées de ces initiatives pour la localité? Ont-elles un avenir ? Peuvent-elles perdurer en dehors du cadre institutionnel et à quelles conditions ? L'objet central du séminaire est d'examiner la dimension performative de la création culturelle sous l'angle des mécanismes de la mise en scène, de la performance, de la mise en valeur et des stratégies identitaires et collectives. Au cœur de ces questionnements, divers enjeux sont directement ou indirectement liés aux multiples façons d'exposer la culture comme produit : touristification, marchandisation, économie locale, falsification, muséification mais également valorisation, reconnaissance et appropriation, sentiment d'appartenance. Qui sont ces acteurs qui consacrent parfois leur vie entière à valoriser leur culture? Quels rôles jouent-ils dans leur communauté? Comment sont-ils perçus par les autres membres de la localité? Leur action culturelle est-elle reconnue en dehors de la communauté? Voilà certaines des questions auxquelles les étudiants seront amenés à réfléchir tout au long de la session.

Objectifs généraux

  • de se familiariser avec divers processus de création-production de la culture en dehors des institutions ;
  • de découvrir des initiatives culturelles inédites ;
  • de comprendre les enjeux, les défis ainsi que les rôles des acteurs locaux dans les processus de création-production de la culture ;
  • d'identifier diverses stratégies de valorisation de la culture d'expression française dans divers milieux et localités de la francophonie nord-américaine ;
  • de développer une réflexion critique dans une perspective multidisciplinaire ;
  • de renforcer leurs aptitudes à la recherche.

Fonctionnement

Le séminaire prend la forme d'une série de conférences réunissant chaque semaine des praticiens, artistes, artisans, médiateurs culturels jumelés à des universitaires ou des spécialistes de la culture qui partageront leurs expériences, analyses et réflexions sur diverses questions liées aux processus de création-production de la culture d'expression française. Les étudiants doivent se préparer aux conférences par des lectures ciblées par la responsable du séminaire et les divers intervenants et ils doivent également participer activement à la période de discussion qui suit chaque présentation. De plus, une rencontre d'encadrement individuel est prévue pendant la session. Le séminaire se termine par un colloque d'une journée où les étudiants sont invités à présenter individuellement, devant jury, leur travail de recherche et ses résultats sous la forme d'une communication orale de vingt minutes.

Courriel